documentaire's Blog

Just another WordPress.com weblog

La France Nazie – 1942

Posted by psppander sur décembre 31, 2007

 

Le 16 juillet 1942, 4 heures du matin, 12 884 Juifs sont arrts (4 051 enfants, 5 802 femmes et 3 031 hommes).

La rafle du Vlodrome d'Hiver (16-17 juillet 1942), souvent appele rafle du Vel'd'Hiv, est la plus grande rafle de Juifs ralise en France pendant la Seconde Guerre mondiale. En juillet 1942, le rgime nazi organise l'opration Vent Printanier : une norme rafle de Juifs dans plusieurs pays europens. En France, le rgime de Vichy mobilise la police franaise pour participer l'opration: Paris, 9 000 policiers et gendarmes rafleront les Juifs.

Les conditions sont trs dures : les personnes arrtes ne peuvent prendre avec elles qu'une couverture, un pull, une paire de chaussure et deux chemises. De plus les familles sont spares ; la plupart ne seront plus jamais runies.
Aprs leur arrestation, une partie des Juifs sont emmens par autobus dans le camp de Drancy (au nord de Paris). Une autre partie est envoye vers le Vlodrome d'hiver (situ dans le XVe arrondissement), qui sert de prison provisoire (cela avait dj t le cas lors d'une rafle l't 1941). Ce sont donc environ 7 000 personnes qui devront survivre pendant cinq jours, sans nourriture et avec un seul point d'eau. Ceux qui tentent de s'enfuir sont tus sur le champ. Une centaine de prisonniers se suicident. Les prisonniers seront conduits dans les camps de Drancy, Beaune-la-Rolande et Pithiviers, avant d'tre dports vers les camps d'extermination allemands.
Cette rafle reprsente elle seule plus du quart des 42 000 Franais juifs envoys Auschwitz en 1942, dont seuls 811 reviendront chez eux aprs la fin de la guerre. En 1979, Jean Leguay, le reprsentant du secrtaire gnral de la police nationale, Ren Bousquet, en zone occupe, est inculp pour son implication dans l'organisation de la rafle, mais il meurt avant d'tre jug.

Les Juifs franais tant normalement fichs depuis 1940 (le dernier recensement franais ayant recueilli des donnes religieuses est celui de 1874), les autorits connaissent leur adresse ( fichier Tulard ). Les instructions du directeur de la police municipale de Paris mile Hennequin, le 12 juillet 1942, stipulent que 1. Les gardiens et inspecteurs, aprs avoir vrifi l'identit des Juifs qu'ils ont mission d'arrter, n'ont pas discuter les diffrentes observations qui peuvent tre formules par eux […] 2. Ils n'ont pas discuter non plus sur l'tat de sant. Tout Juif arrter doit tre conduit au Centre primaire. […] 7. […] Les oprations doivent tre effectues avec le maximum de rapidit, sans paroles inutiles et sans aucun commentaire.
Ren Bousquet, le secrtaire gnral de la police nationale, accompagn de Darquier de Pellepoix, commissaire gnral aux questions juives, rencontre le 4 juillet, au sige de la Gestapo Paris, les SS Knochen et Dannecker, gnral SS qui dirige la police allemande en France. Un nouvel entretien, dans les bureaux de Dannecker avenue Foch, afin d'organiser la rafle prvue pour le 13 juillet 1942, se tient le 7 juillet en compagnie de Jean Leguay, l'adjoint de Bousquet, accompagn de Franois, directeur de la police gnrale, Hennequin, directeur de la police municipale, Andr Tulard, en charge des questions juives la prfecture, Garnier, sous-directeur du ravitaillement la prfecture de la Seine, Guidot, commissaire de police l'tat-major de la police municipale et enfin Schweblin, directeur de la police aux questions juives. Le capitaine SS Dannecker dclare: Les policiers franais malgr quelques scrupules de pure forme n'auront qu' excuter les ordres! 1 La rafle vise les Juifs allemands, autrichiens, polonais, tchques, russes et les indtermins, gs de seize cinquante ans. Des drogations exceptionnelles pour les femmes dont l'tat de grossesse sera trs avanc ou nourrissant leur bb au sein sont prvues, mais pour viter toute perte de temps, ce tri ne sera pas fait au domicile mais au premier centre de rassemblement par le commissaire de la voie publique 2. Les nazis prvoient de faire arrter par la police franaise 22 000 Juifs trangers dans le Grand Paris, qui seront conduits Drancy, Compigne, Pithiviers et Beaune-la-Rolande. Pour cela, le service de M. Tulard fera parvenir la Direction de la police municipale les fiches des Juifs arrter (…) Les enfants de moins de quinze ou seize ans seront confis l'Union gnrale des Isralites de France qui son tour les placera dans des fondations. Le tri des enfants sera fait dans les centres primaires de rassemblement. 3
Le SS Dannecker s'entretient le 10 juillet 1942 avec Adolf Eichmann, tandis qu'une nouvelle runion se tient le mme jour au sige du Commissariat gnral aux questions juives (CGQJ) en compagnie des SS Dannecker, Rthkhe, Henrichson, et de Jean Leguay, Gallien, adjoint de Darquier de Pellepoix (chef du CGQJ), quelques cadres de la prfecture de police ainsi que des reprsentants de la SNCF et de l'Assistance publique.
Finalement, un peu de retard est pris. Les autorits allemandes vitent d'ordonner la rafle pour le 14 juillet, bien que la fte nationale ne soit pas clbre en zone occupe, ils craignent une raction de la population civile. Celle-ci a donc lieu le lendemain soir.

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/xlsl3″%5D%5B/gv%5D

Publicités

2 Réponses to “La France Nazie – 1942”

  1. tali said

    bonjours a tous je suis gitane et fire de l’etre et je voudrais simplement rendre HOMMAGE a toutes les personnes et surtout les enfants de toutes communots qui son dcds dans cette affreuse guerre ils ne sont simplement pas n a la bonne priode comme dirais jean jacques goldman……moi mme je ne pourrais dire du mal des juifs pour nous se son nos frres…..ainsi ke nos frres de souffrances ils ons vcus la mme chose que nous et ons peus l’oublier car mme aujourd’hui ils sont comme nous rejet de partout……….

  2. Oh on va vous plaindre snifff que c’est triste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

«
»
 
%d blogueurs aiment cette page :