documentaire's Blog

Just another WordPress.com weblog

Réflexion…

Posted by psppander sur janvier 11, 2008

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Écrit par KeïKo   
29-11-2007
Fondé en 1729 par la Sombre Noblesse à travers la British East India Merchant Company le Comité des 300 est en haut de la pyramide, c'est à travers lui que toutes les banques sont connectées aux Rothschild…

Voici un texte qui vaut le détour:

Réflexion sur les 300…

« Et des feux antiques qui cernent les précipices, ces abîmes éployés qui dansent sous la nue, et dans lesquels plongent nos civilisations, ces abîmes auxquels résistent, dans un devoir d'être signifiant la force de la Vie, la parure du vivant, l'Etre Humain, toutes faces harmonieuses secouant le joug de la barbarie, métissage charnel et culturel de l'ignorance et de la bêtise accouplées, cette étrange constellation dont les langages ne sont que des signes, des hérésies funestes pour l'Empire de la Vie, calligraphies de l'acculturation la plus profonde ne voyant l'humain que comme participe du néant, ivoire, et des forces en nombre, libérant leurs menstrues d'esclaves conditions s'avançant en hordes multipliées, indifférenciées, sur les terres du devenir, flots continus brisés par le sens victorieux, la défense inaliénable de la Liberté, cette Liberté que rien ne peut détruire malgré les nombres, malgré les efforts inconsidérés des tumultes, malgré les répugnantes conditions des atrophies qui se présentent, ivres de fureur et de sang, ivresse née de cette folie qui dans la condition humaine atrophiée trouve son pavois, osmose perméable à toutes les corruptions, toutes les déjections, toutes les exactions, univers sans retour qui fondent la destruction en leurs oripeaux, ivoire, là dans la faiblesse incarnée le respir des troupeaux qui se roulent dans le sordide et dans la fange, libre dessein de vagues purulentes qui agonisent en leur sérail l'intelligence, l'accomplissement, l'orientation, si tant le devenir de l'instinct lui même atrophié qui les voit à la ressemblance de l'informe, en dessous du règne animal, se félicitant de leurs bubons et de leurs scrofules, nectars de leurs reines et rois, nectars de soumission qui les fondent en ces vagues qui se brisent, à flots continus, contre les remparts inamovibles de la Liberté fleuve de l'Identité, qu'ils ne peuvent comprendre, l'ignorance mère de leur soumission, étant leur déesse, le mensonge leur prêtresse, alors que dans leur creuset parade la mort, officiant la pluralité de ses cultes en lesquels ils s'engouffrent, si croyant de quelque infirme savoir qu'ils s'imaginent porteur de la raison des mondes, mondes qu'ils veulent façonner à leur image, à leur masque délirant et grotesque qu'ils appellent la « vie », pauvre vie en leur lieu, en leur dieu, se consumant dans la poussière, là, ici, plus loin, écume d'une maladie infinie et multiforme, la maladie de l'intelligence, ce sida intellectuel dont ils sont les représentants idéalisés, sida inoculé, brassé, imposé, légiféré, pour satisfaire aux pouvoirs tyranniques qui les bercent, les enveloppent, les développent, en leur faisant accroire leur splendeur d dégénérés mentaux, dans une matrice infatuée suant la peur, la terreur, puant la mort, carapace insoutenable qui s'écrase contre ce rempart inaccessible que l'on nomme la Liberté, source de l'Identité, principe de toute Souveraineté, source qu'ils aimeraient détruire mais dont ils ne parviendront en aucun cas à entamer l'avenir, car moteur puissant de cette Vie qu'ils bafouent en voulant la projeter dans l'immondice qui est leur lieu privilégié, immondice de leur règne qui ne sera jamais le règne du vivant, de la Vie, de l'Etre Humain et de l'Humanité, en marche victorieuse sur leurs scories nées du néant et qui retourneront au néant, la Vie ne pouvant se contenter de leur involution pour prospérer, la Vie délaissant à la nuit leurs os blanchis à la chaux de leur barbarie, afin d'éclore l'Humain et non sa caricature simiesque et sans lendemain ! »

Ecrit par © Vincent Thierry dont je félicite le verbe…

L'article à sa source, sur Gate Universality…

A méditer…
Kiss and Peace
KeïKo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :